Spread the love

Parution : décembre 2021
Formats : broché, ePub
ISBN broché : 9782957999705
ISBN ePub : 9782957999712
Nombre de pages : 410

Acheter dans la boutique

Lire un extrait (version non corrigée)

Le monde rend malade. A vingt-huit ans, Stanley Ellington se débat dans un océan de traumatismes. Il sort le nez de l’hôpital psychiatrique sans savoir s’il est prêt à affronter la vie, telle qu’elle l’attend. Au fond de son cerveau se tapissent toujours ses pires ennemies : sa dépression, et ses capacités médiumniques. Ce don qui n’en est pas un, cette malédiction qui suscite fascination, terreur ou envie.

Pour Allison Griggs, cette envie a depuis longtemps tourné à la convoitise. Elle aussi attend Stanley, affûtant ses couteaux dans le secret d’une forêt qui change sans cesse de visage. Et les enjeux du vol des dons de Stanley dépassent largement ces deux âmes, les dernières dont le monde souhaite la rencontre.

C’est l’histoire de gorges qui ont trop crié, de cœurs broyés, de hurlements assourdis et de solitudes qui se fracassent les unes contre les autres. Parfois, de l’espoir qui subsiste, naît une relation bancale embellie par la sincérité. Parfois, il semble que l’empathie et l’humanité aient une chance de l’emporter. Mais au-dehors, l’Apocalypse menace d’éclater, et les chiens ne cessent de hurler.

J’ai le sentiment d’avoir lu l’un des livres les plus poignants et les plus douloureusement justes de mon existence.ElerinnaWolf

C’est terriblement bien écrit et les personnages vous restent accrochés au cœur et au ventre.Mirabelle Aurea

L’aspect violent du roman prend des aspects purement horrifiques par moments, et parfois plus oniriques… un mélange de sentiments qui ne laisse aucun répit au lecteur. C’est une sarabande infernale. Et c’est diablement bon.Horror Stories

Et pourtant. Pourtant, il y a cette lueur d’espoir qui est là, dont la flamme flagelle sous le vent de l’horreur humaine mais ne s’éteint jamais. On ne la voit pas toujours, mais on sait qu’elle est là, quelque part.La Ratonne liseuse

Plus d’avis sur les pages Goodreads, Babelio, Booknode, Livraddict et SensCritique des Hurlements noyés – n’hésitez pas à y laisser le vôtre ! 🙂